Voici quelques images présentant les couvertures d’une série de magazines que l’on pourra trouver en explorant Fallout 76, suivi des bande-sons que l’on pourra écouter en jeu, en trouvant les cassettes avec ces enregistrements.

C’est un des aspects importants du jeu car il illustre d’une part cinq nouvelles puissantes créatures, et d’autre la manière dont la plupart des quêtes seront amenées au joueur. En effet, vu l’absence de PNJs humains, les interactions se feront quasi uniquement via des textes et des enregistrements.

Dans le cas de ces histoires, l’enregistrement est soigné et amusant, à la façon des anciens feuilletons radiophoniques, mais on ne peut évidemment pas lire le magazine dans le jeu.

Dans la plupart des cas les enregistrements seront bien sûr du même genre que ceux de Fallout 4. Par contre les textes qu’on trouvera sont eux a priori un peu plus travaillés, un peu plus longs et intéressants ou tout au moins originaux à lire, pour mieux se plonger dans l’ambiance de la région. Certaines notes sont évidemment très courtes, d’autres plus étoffées.

Cela ne compensera pas entièrement le manque de PNJ humains avec qui “discuter”, et donc inévitablement le vide que cela crée dans le jeu, mais il faut garder à l’esprit que cette absence d’être humains est aussi un des aspects du scénarios. En effet, les joueurs arrivent dans une région qui a été mystérieusement dévastée. Et d’ailleurs on trouvera régulièrement en explorant des humains été morts assez récemment, des pillards ou des colons par exemple. En plus des corps pétrifiés que l’on croise souvent aussi.

Pour revenir aux monstres présentés ici, ceux-ci sont ainsi évoqués par différents détails et anecdotes que l’on trouvera au fil de ses explorations, ce qui contribue à créer une sorte de tension, jusqu’au moment où l’on tombera nez à nez avec ces créatures. Un artifice sommes toutes amusants pour donner un peu plus vie au décor quand on fouille tel o utel endroit abandonné.

 

Communiqué

Fallout 76 – Contes des hauteurs de Virginie-Occidentale

Le monde de Fallout 76 est baigné de mystère. Mais lorsque vous ne cherchez pas à comprendre ce qui est arrivé au monde après la chute des bombes, vous pourriez bien vous poser une autre question : “Qu’est-ce que cette silhouette qui rôde dans les ténèbres ?” La réponse n’est probablement pas aussi réjouissante que vous l’espérez. La série d’holobandes Contes des hauteurs de Virginie-Occidentale est là pour vous donner une idée de ce à quoi vous attendre.

LA MALÉDICTION DU WENDIGO !
Vous avez déjà entendu dire que l’argent est la racine de tous les maux ? Quand la cupidité s’affranchit de toute limite et que l’avarice devient incontrôlable, à quelles autres tentations peut-on alors succomber ? La malédiction du wendigo ! ne fera qu’une bouchée de cette question.

SNALLYGASTER DE FOIRE
Dans Snallygaster de foire, une fête foraine vient s’installer dans les champs du Comté de Tyler. Tandis que Billy Harding et son père déambulent au milieu des attractions, un aboyeur tente d’attirer leur attention sur une effrayante attraction.

L’HOMME-PHALÈNE ARRIVE !
Toutes les créatures ne sont pas ancrées au sol, certaines d’entre elles règnent dans les cieux. C’est en tout cas ce qu’affirme la rumeur depuis maintenant plusieurs générations. Et les Ouest-Virginiens se posent des questions. L’homme-phalène arrive ! commence dans l’hôpital municipal de Morgantown. Nous sommes au chevet d’une jeune patiente du nom de Mary Scarberry, tandis qu’elle se réveille légèrement secouée.

LA BÊTE DE GRAFTON
La bête de Grafton commence dans les collines de Grafton, où un bruit court selon lequel une étrange créature rôde dans les bois. Ce soir-là, Robbie Cockrell et Peggy Mansfield étaient sortis, pour célébrer l’anniversaire de Peggy. Tandis qu’ils roulaient, la pleine lune éclairait la route.

L’ÉTRANGE RENCONTRE DE FLATWOODS
Qui va là ? L’étrange rencontre de Flatwoods commence lors d’une nuit fatidique qui changera la vie du jeune scout Fred Fisher, qui se trouve dans une bien mauvaise situation après avoir chuté à pic dans un endroit à donner des sueurs froides.

Laisser un commentaire